La méthode Feldenkrais®

«Une personne en bonne santé, c'est quelqu'un qui peut vivre pleinement ses rêves inavoués.»

La méthode FELDENKRAIS® d'éducation somatique

En bref, la méthode Feldenkrais® est l’une des grandes méthodes d’éducation somatique reconnues par le Regroupement pour l’éducation somatique (RES). Elle utilise le mouvement corporel pour améliorer la qualité et l’efficacité du fonctionnement de la personne. À travers le mouvement cette approche propose de devenir plus conscients de ses habitudes de mouvement puis d’élargir son répertoire d’actions. La réduction de l’effort, l’aisance, la lenteur, l’efficacité et le confort sont des stratégies importantes utilisées dans cette méthode. L’attention est dirigée vers l’observation des différences sensorielles et vers la participation de l’ensemble de la personne dans le mouvement. Par la création de variations et l’exploration de situations de mouvements inhabituelles qui lui permettent d’intégrer la conscience de son squelette, l’élève apprend à expérimenter sans se juger. Il améliore ainsi par lui-même et avec l’aide du professeur sa capacité d’apprentissage. À l’intérieur de la structure d’une leçon, l’élève apprend à passer du plus simple au plus complexe, à transposer les apprentissages dans différentes configurations dans le champ de la gravité, et à transférer ces apprentissages à des situations plus complexes.

 

La personne, comme tout être vivant, est une entité dont on ne peut pas dissocier les parties puisque squelette, muscles, cerveau, sensations, émotions, pensée forment un tout fonctionnel. Chaque personne est donc en mesure de découvrir, grâce à ses sensations et à sa conscience, ce qu’elle peut faire de mieux pour elle-même. Les standards de pratique de cette méthode, sa philosophie et ses principes pédagogiques, sont clairement énoncés dans un document produit par la Fédération Feldenkrais Internationale. AUTOPOÏÉSIS part du fait que l’artiste est une personne, que l’acteur est une entité vivante et que son art repose sur un art de vivre et d’apprendre.

 

Il existe deux façons de pratiquer la Méthode Feldenkrais® : la Prise de Conscience par le Mouvement® et l’Intégration Fonctionnelle®. Toutes deux s’adressent à l’ensemble du système nerveux, donc à l’ensemble de la personne tant au plan sensoriel qu’émotif et intellectuel. L’image de soi se raffine à travers ces expérimentations portant sur son expérience vécue.

 

L’apprentissage se fonde sur son expérience individuelle. Chaque individu développe sa propre façon de se mouvoir.

Prise de Conscience par le Mouvement®

Les leçons de Prise de Conscience par le Mouvement® s’adressent surtout à des groupes. Le professeur guide alors les participants à l’aide de directions verbales dans des explorations de mouvements qui impliquent de penser, sentir, bouger et imaginer. L’accent est mis sur l’apprentissage des mouvements les plus adaptés à une meilleure utilisation de la gravité : assis sur une chaise, debout, dans diverses configurations au sol… Le but est de favoriser une utilisation minimale d’effort, une perception maximale des sensations kinesthésiques et une efficacité de l’action dans l’environnement.

L'Intégration Fonctionnelle®

Dans les leçons individuelles d’Intégration Fonctionnelle® le professeur guide l’apprentissage dans des séquences de mouvements non seulement à l’aide de la parole mais aussi du toucher. Le professeur construit une leçon spécifique dans le but de répondre aux besoins de l’élève. Il lui propose, par un contact manuel, de nouvelles alternatives qui lui permettront de s’organiser de manière plus efficace dans le mouvement et dans l’ensemble de nos comportements.

Le créateur de cette méthode : Moshe Feldenkrais

Né en Russie, il a développé, à partir de 1943, sa méthode d’éducation somatique et s’y est consacré jusqu’à sa mort, en 1984. Il a passé la majeure partie de sa vie en Israël et en Europe. Il détenait un Doctorat en Génie Mécanique et en Sciences Physiques. Il a travaillé en recherche nucléaire avec Frédéric Joliot et Irène Curie. Il fut le premier Européen à obtenir une ceinture noire en Judo et accumula une longue expérience dans l’enseignement des arts martiaux. La synthèse de ces expériences antérieures mêlée d’une grande curiosité pour la linguistique, la biologie, la neurophysiologie, la psychologie, le développement périnatal et les sports, lui permit de réapprendre par lui-même à marcher à la suite d’une blessure au genou.

 

Cette découverte personnelle le mena à cette démonstration que l’organisation du mouvement corporel était le meilleur indicateur non seulement des processus mentaux mais du fonctionnement global du système nerveux. Il croyait qu’à partir du moment où on sait ce qu’on fait, en s’intéressant au processus plutôt qu’à la finalité visée, on peut faire ce qu’on veut. La recherche de toute sa vie n’était pas la souplesse du corps, mais celle de l’esprit, celle de restituer à chaque personne sa dignité humaine.

Quelques-uns des livres de Moshe Feldenkrais disponibles en traduction française :

 

  • L’être et la maturité du comportement, une étude sur l’anxiété, le sexe, la gravitation et l’apprentissage, Paris, Espace du temps présent, 1993 (initialement écrit en 1948)

 

  • La puissance du moi, Paris, Robert Laffont, coll. Réponses, 1990 (initialement écrit en 1949 ; publication posthume)

 

  • Énergie et bien être par le mouvement, Paris, Éditions Dangles, 1993 (d’abord publié sous les titres: La conscience du corps, Paris, Robert Laffont, 1971 et La santé en 12 leçons, Paris, Marabout Service #211, 1972).

 

  • Le cas Doris, Aventures dans la jungle cérébrale, Paris, Hachette, 1978.
    L’évidence en question, Paris, Éditions l’Inhabituel, 1997 (publication posthume).

 

Les articles de Moshe Feldenkrais portant sur le travail de l’acteur disponibles en français :

  • « Aspects d’une technique : L’Expression Corporelle », in Premier Congrès International du Psychodrame, Éditions Chiron, Paris, 1964.

 

  • « Image-Mouvement » chez l’acteur : restitution de la potentialité», un Développement somatique- Dynamique vocale, bulletin édité par Espace du temps présent (François Combeau), Paris, 1995 (traduction d’une interview de Moshe FELDENKRAIS® par M. Schechner, in Tulane Drama Review , vol 10, no 3, 1970).

Articles récents en anglais sur la méthode Feldenkrais et le travail de l’acteur:

 

  • Theatre, Dance and Performance Training, Vol.6, NO2, A special Issue devoted to Feldenkrais, ed. Libby Worth, Jonathan Pitches and Dick MdCaw (Rutledge), July 2015.

Livre récent en anglais sur la Méthode Feldenkrais et l’acteur :

  • 2016, Victoria WORSLEY, Feldenkrais for Actors, How to Do Less and Discover More; London, Nick Hern Books, ISBN 9781780018386